Techniques et pratiques culturales
La gestion de l'eau au jardin et au potager

Arroser : Recueillir l'eau, la stocker, l'utiliser, combien d'eau pour chaque légume

à voir aussi :

Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
juin
Calendrier des semis et récoltes

0  


Recueillir l'eau :

A l'extérieur :

en place, le semis est fait à son emplacement définitif. Les légumes racines, qui ne supportent pas les transplantations, sont semés en place (radis, carottes, navets...).
la terre doit être suffisamment réchauffée, bien meuble et drainante. Retarder un peu vos dates en cas de doute.

En pépinière en plein air ou sous châssis, tunnel... :
semer en pépinière les graines sont semées comme dans une "nurserie",
puis les plantules sont repiquées : poireaux, choux, salades sont souvent semés en pépinière.

A l'intérieur :
Pour préparer la germination à la maison ou en serre.
On sème en pot, en caissette, en bac, tous profonds d'au moins 8 cm, dans un terreau sain (spécial semis).
Veiller à la lumière, à la chaleur et aux arrosages., importants pour éviter la fonte des semis
Les tomates, poivrons et aubergines, les courges profiteront d'une levée au chaud en poquets semis en potdans des pots pour être ensuite replantés.

Les gestes augustes du semeur et de l'arroseur :

A la volée, la semence est dispersée à la main sur un espace donné : inconvénients : les soins ultérieurs, le manque de passage éventuel pour le jardinier et ses outils. Les engrais verts sont semés à la volée.

En ligne : après avoir tracer un rayon de la profondeur voulue selon la graine à planter. On recouvre ensuite le sillon en rabattant la terre et on tasse.
Avec un semis en ligne, chaque rang étant correctement espacé, il est plus facile de nettoyer, biner et pailler entre les rangs.
Les lignes doivent être suffisamment écartées pour permettre le passage des outils, pour laisser la plante s'étaler.

En poquets : cette technique concerne les grosses graines, comme les haricots, les petits pois. On place plusieurs graines (3 à 4) dans un trou en pleine terre ou en pot, à une profondeur du double de la graine environ. Généralement on ne conserve que le plus beau plant, pour le mettre en place ou le repiquer.
Les tomates, concombres, aubergines, courgettes, poivrons etc.. seront semés en poquets, en pot à l'intérieur.

L'arrosage : ni trop, ni trop peu. Mais à tout prendre, mieux vaut peu, plus facile à corriger.
La terre doit sécher entre deux arrosages. Elle ne doit jamais être gorgée d'eau : la fonte des semis menace.
Arroser aux pieds, éviter les éclaboussures sur les feuilles. Aérer, éclaircissez, éventuellement chauffez.
Utiliser un arrosoir à pomme, dans les premiers jours, vaporiser le semis fait en pot.

haut de page


La profondeur
:
Plus les graines sont petites, plus elles doivent être proches de la surface, dans une terre légère, à peine recouvertes, un peu tassées, et arrosées à l'arrosoir à pomme.
Des conseils figurent en général sur les sachets de semences.
A titre indicatif, voici un Tableau pour la profondeur des principaux légumes avec le temps de la levée des plantes >>

haut de page


Les dates
: Elles sont données à titre indicatif. Elles dépendent du climat de votre pays, et dans ce pays, de la région, du versant de la vallée, de l'orientation du potager, bref : observer et expérimenter.
Sur ce site elles correspondent au climat océanique traditionnel *.

- Avancer de 2 à 3 semaines si votre climat est de type hyper océanique Breton
- Avancer de 3 semaines à 1 mois, pour le climat méditerranéen
- Retarder d'un mois pour le climat montagnard.

* Néanmoins, la tendance forte au réchauffement climatique devra aboutir à de nouveaux calendrier des semis.
De nouvelles zones de prédilection pour certaines plantations apparaissent déjà, avec une remontée vers le nord.
J'ai eu de belles aubergines cette année en Ile de France.

haut de page

Quelques impacts du réchauffement climatique sur les cultures
Au nord : Remontée de certaines cultures
Allongement des périodes de croissance des plantes,
Augmentation des mauvaises herbes qui bénéficieront elles aussi du changement,
Apparition de nouvelles espèces envahissantes.
Augmentation possible des rendements pour les scénarios les plus frais.
Meilleure photosynthèse due à l'augmentation de co2

Au Sud : baisse du rendement pour les scénarios les plus chauds, risque lié aux canicules dans les régions les plus chaudes (bassin méditerranéen, Afrique) risque accru de désertification .

Partout : Nouvelle gestion des arrosages (moins d'eau et plus d'évaporation)
Apparition de nouveaux insectes et de nouvelles maladies, qu'il faudra apprendre à reconnaître et à gérer sans pesticides ni fongicides.
Modification dans la fertilité des sols, dans la vitesse de composition des matières organiques, risque de perte par lessivage au cours d'évènements pluvieux violents
.

haut de page


La quantité
: Semer clair. Éclaircir. L'air qui circule est important pour les plantes. Consommer les plantules arrachées quand elles sont comestibles (laitues, salades, épinards...)

La qualité : veiller à la durée germinative des graines. Si vous produisez et conservez vos propres semences : ensachez les avec la date de récolte, dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.
Ne conservez pas de graines issues d'une récolte attaquée par des champignons : Elles risquent fort de conserver des spores..
Acheter des graines bio, au moins cela encourage le mouvement et les producteurs de bio.

haut de page

La réglementation sur les semences : billet d'humeur
Les semences font l'objet de batailles où les arguments des uns et des autres s'affrontent avec acrimonie. Tous assurent travailler pour la planète, la biodiversité.

Qu'en est-il ?
En france, et en Europe des lois exigent qu'une semence soit homologuée, officiellement inscrite dans un catalogue pour être commercialisée.
Aux états unis, les semences peuvent être brevetées et donc, totalement privatisées.
Les grands semenciers, les laboratoires y trouvent certainement leur compte, aptes à modéliser, faire homologuer et finalement "imposer" la même graine partout, dans une logique industrielle éprouvée.
Produire sa propre semence, expérimenter, sélectionner devient pour le paysan quasi inutile, incertain, long. Cela entraîne obligatoirement une standardisation et une diminution de la diversité. Aujourd'hui 80 % des légumes cultivés autrefois ont disparus.
Au delà, pour un paysan, produire des semences et les ressemer peut faire de vous un malfaiteur, ressemer certaines graines est interdit.
Plus fort encore : des grands semenciers produisent des variétés incapables de se reproduire : tous les ans, le paysan devra passer par lui.
Et les particuliers ? sauf échange sous le manteau..voies détournées, il n'a le plus souvent accès qu'à un nombre restreint de possibilités. Même les variétés dites "anciennes à usage des amateurs" doivent être inscrites sur un catalogue, et vendues en petites quantités.
Pour aller plus loin consulter :
- Pour la protection de la biodiversité par des agriculteurs bios : le site du Réseau des Semences Paysannes, sérieux et bien documenté.
- Pour la défense des des semences contrôlées côté étatique, au nom de la sécurité, de la biodiversité et de la qualité : le GNIS , avec accès au catalogue des variétés homologuées.
- Pour la défense des semenciers, des OGM et de leurs techniques à travers Monsanto France .
- Monsanto est celui qui a crée entre autres : le roundup, herbicide dangereux, et voulu commercialiser Terminator : lien de recherche google sur Monsanto.

Alors sont ils dos à dos ? que , qui croire: on nous parle, on nous dit ce que nous devons penser pour notre bien être.
Tout devient bio, même les voitures !
Comment ne pas être perdus ?
La réalité c'est pourtant, la disparition de nombreuses espèces chaque jour (animaux et végétaux), le réchauffement climatique qui ne fait l'objet que de pâles mesures, des virus tout neufs... aussi, sans devoir régresser à tout prix, ce monde paraît bien être le fruit de sa technologie incontrolée et n'avoir qu'un dieu : le profit.

 
©2008 jardin-a-manger Retour accueil fiche engrais vert recettesLégumesVerdureFleurs