Jardin-a-manger.com


Mise au secret d'une recette ancestrale

Recettes interdites :
La vie réserve bien des surprises ! Connaissez vous le purin d'ortie ?? 90 % des internautes vont dire oui, le secret magique d'un insecticide, fongicide, engrais naturel et gratuit a cependant bien failli être interdit

ortie, puirin d'ortie
Interdites les confidences, l'expression, les échanges, les dons entre amis.
Désormais portez votre litre de purin d'ortie et faites le homologuer, avant même d'oser en pulvériser une goutte sur votre rosier.

Cela a l'air d'une plaisanterie, mais c'est tout à fait sérieux, l'affaire remonte à 2006 d'ailleurs voici quelques extraits du texte de loi du LOI n° 2006-11 du 5 janvier 2006 d'orientation agricole paru aux Journal officiel du 6 janvier. Article 70

Voir l a recette

Le texte de loi

(jusqu'à la tout va bien)


« L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments est également chargée de l'évaluation des produits phytopharmaceutiques, des adjuvants, des matières fertilisantes et des supports de culture pour l'application des dispositions du titre V du livre II du code rural. »

ben voilà : cela se gâte, la phrase est pour le moins ambiguë
« Art. L. 253-1. - I. - Sont interdites la mise sur le marché, l'utilisation et la détention par l'utilisateur final des produits phytopharmaceutiques s'ils ne bénéficient pas d'une autorisation de mise sur le marché ou d'une autorisation de distribution pour expérimentation délivrée dans les conditions prévues au présent chapitre.
 

Mais que veut dire produits phytopharmaceutiques ?

extraits du texte de loi
« 1° Produits phytopharmaceutiques : les préparations contenant une ou plusieurs substances actives et les produits composés en tout ou partie d'organismes génétiquement modifiés présentés sous la forme dans laquelle ils sont livrés à l'utilisateur final, destinés à :

« a) Protéger les végétaux ou produits végétaux contre tous les organismes nuisibles ou à prévenir leur action ; (oh voilà notre ortie ! ndr)
« b) Exercer une action sur les processus vitaux des végétaux, dans la mesure où il ne s'agit pas de substances nutritives ; (oh voilà notre ortie encore ! ndr)
« c) Assurer la conservation des produits végétaux, à l'exception des substances et produits faisant l'objet d'une réglementation communautaire particulière relative aux agents conservateurs ;
« d) Détruire les végétaux indésirables ;
« e) Détruire des parties de végétaux, freiner ou prévenir une croissance indésirable des végétaux ;

 

Et que veut dire mise sur le marché ?

extraits du texte de loi
« 2° Mise sur le marché :toute remise à titre onéreux ou gratuit
autre qu'une remise pour stockage et expédition consécutive en dehors du territoire de la Communauté européenne. L'importation d'un produit phytopharmaceutique constitue une mise sur le marché.
 
Bah, on se le dira dans le creux de l'oreille ...non plus !
Et en parler ? NON !
« Art. L. 253-7. - Toute publicité commerciale et toute recommandation pour les produits définis à l'article L. 253-1 ne peuvent porter que sur des produits bénéficiant d'une autorisation de mise sur le marché et sur les conditions d'emploi fixées dans ces autorisations.
III. - Le titre V du livre II du même code est ainsi modifié : 6° Dans le 4° du même I, après le mot : « publicité », sont insérés les mots : « ou de recommander l'utilisation ».

 
Alors on peut ou on peut pas ?
 


on peut, aujourd'hui l'affaire paraît réglée.
D'ailleurs un communiqué de presse du ministère du 29 septembre 2006 l'a établi.
On peut fabriquer son purin avec ses orties (mais un communiqué de presse n'est pas un décret de loi!

Cependant, songeons que dans ces affaires, les lois du marché priment.

Aller plus loin


Des sites sur le sujet : kokopelli (et aussi des semences pour protéger la bio diversité), univers nature, une mine d'information sur l'environnement. Voir la recette


©2008 jardin-a-manger